Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Pensée Libre - الفكر الحر -

Côte d’Ivoire : révélations sur le suicide de Mandjara Ouatara

29 Mai 2014 , Rédigé par Frédéric Schneider Publié dans #politique

Côte d’Ivoire : révélations sur le suicide de Mandjara Ouatara

on en sait un peu plus sur les raisons qui ont conduit Mandjara Ouatara à tenter de s’immoler devant le palais présidentiel. La dame, proche du parti du Président Ouatara, est décédée dans la nuit du lundi au mardi, au centre des grands brûlés du CHU d’Abidjan-Cocody.

Membre du Syndicat National des Fournisseurs de l’Etat de Côte d’Ivoire (SYNAFECI), Mandjara Ouattara, qui réclamait, depuis plusieurs années, de l’argent à titre de location de véhicules à l’Etat ivoirien, est morte dans la nuit de lundi à mardi.

« Personne n’a levé le petit doigt pour aider cette jeune dame »

Il se dit que le régime du Président Alassane Ouattara devait plusieurs millions de FCFA à Mandjara Ouattara, après la location d’une dizaine de voitures lui appartenant, pendant la campagne présidentielle de 2010. Le FPI, principal parti d’opposition, s’était insurgé contre cette mort, pointant la responsabilité du régime de l’actuel Président Alassane Ouattara.

Moussa Touré, conseiller de Guillaume Soro, membre du RDR et président de l’Assemblée nationale, a fait des révélations, dans Afriquessor, confirmant cette version rapportée par le FPI : « Les dettes que Mandjara détenaient sur l’Etat de Côte d’Ivoire n’ont jamais été honorées, alors qu’elle est de notre camp, qu’elle connaît personnellement tous les actuels dirigeants, a leurs numéros de téléphone direct, fréquente leurs bureaux… Personne n’a levé le petit doigt pour aider cette jeune dame, une militante convaincue, jusqu’à ce qu’elle s’enfonce dans la misère, une misère noire ».

Le conseiller de Guillaume Soro va plus loin en indiquant que « vidée de son appartement de la Riviera Palmeraie, Mandjara Ouatara a erré de proche en proche, ses affaires dispersées dans tout Abidjan ». Et de déplorer : « Pourtant elle avait des dizaines et des dizaines de millions en créances. Elle ne mangeait pas à sa faim. Et ce qui l’a assassiné, c’est la maladie de sa mère…. Mandjara a frappé à toutes les portes pour avoir un peu d’argent sur ses créances pour soigner sa mère. Rien. Par désespoir, elle a décidé de se suicider… ».

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article